R&D

Prototypage du Breizhporteur

Le projet de vélo cargo en bambou est celui qui me tient le plus à cœur !

Il répond à un vrai besoin de mobilité sans voiture et se montre très polyvalent : Transport d’enfants, activité professionnelle, vacances à vélos…

Il s’agit d’un vrai challenge pour moi : Concevoir un vélo cargo robuste, fiable et léger. Il doit pouvoir être fabriqué en 6 à 8 jours pour rester accessible. Enfin, il doit permettre la conversion en VAE, pour transporter des charges lourdes avec le relief de notre région !


Pourquoi le Breizhporteur

L’objectif premier est de proposer une solution de mobilité en famille, adaptée aux trajets du quotidien : déposer les enfants à l’école, faire les courses et pourquoi pas partir en weekend camping !

Le choix d’un modèle de type longtail est lié à plusieurs choses :

  • La géométrie est comparable à celle d’un vélo classique, donc le temps de fabrication et le poids du vélo restent contenus.
  • En comparaison avec les biporteurs dont la caisse est à l’avant, ils sont moins encombrants et plus maniables.
  • Cette conception permet l’installation d’un moteur sur la roue avant et de vitesses intégrées sur la roue arrière: Une bonne combinaison pour un vélo cargo électrique léger.

Premier prototype

Le premier prototype a été construit en février 2018.

Pour le premier prototype, voici quelques points clés :

  • Des pattes en aluminium ajustables de chez Calfee pour s’adapter à n’importe quelle géométrie.
  • Une géométrie rallongée de 30cm seulement pour garder une sensation de vélo normale.
  • Des longs tubes de 30 mm pour faire office de tube supérieur et de haubans.
  • Un porte-bagage intégré dans un second temps.

Au bout du compte, un vélo au design fonctionnel qui circule depuis 1 an pour animer des ateliers de maintenance cycle. Depuis septembre, il est équipé d’un moteur dans la roue avant qui permet à ma compagne de s’en servir pour déposer son fils à l’école.
Pour le prototype suivant, je dois concevoir des pattes adaptées à la géométrie et intégrant le support du porte-bagage. Ainsi il sera possible de gagner du temps en incluant directement celui-ci dès le collage du cadre sur le gabarit.


Deuxième prototype

Le second prototype a été construit en février 2019

Le second prototype a donc commencé avec la conception des pattes et leur découpe par Toliroise à Brest. La géométrie choisie est légèrement plus longue que celle du premier vélo, l’empattement total passe de 1,3m à 1,43m. L’objectif est d’avoir un peu plus de place pour les 2 sièges enfants.

Quelques points clés :

  • Utilisation des pattes conçues spécialement pour ce cadre.
  • Utilisation de bambous différents pour le tube supérieur et les haubans.
  • Porte bagage composé de 2 tubes de 22mm, soutenu aux extrémités et au milieu, intégré dès le collage du cadre.

Au cours de la fabrication, j’ai choisi de remonter le tube horizontale pour avoir plus de rigidité dans la direction, mais ce choix s’est avéré peu judicieux car l’enjambement est un peu plus difficile !

Actuellement le prototype n’est pas terminé car il me manque les rayons pour assembler la roue arrière. Il faudra également prévoir une motorisation pour valider complètement le modèle.


La suite ?

Je souhaite fabriquer un nouveau cadre en suivant le modèle du prototype 2, pour calculer le temps qu’il me faut pour fabriquer ce vélo entièrement, et ainsi pouvoir fixer un prix de vente définitif.

Il est également possible que le cadre du prototype 2, qui ne me satisfait pas complètement, serve à passer l’homologation au CRITT.
L’homologation est une série de tests effectuée sur le cadre pour vérifier qu’il résiste aux contraintes auxquels il risque d’être soumis. Il existe 3 niveaux d’exigence : Ville, Route et VTT. Ces tests sont assez couteux et ne sont pas très adaptés au travail des artisans…J’espère tout de même envoyer un ou deux cadre passer ces tests, si les finances le permettent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *