Les standards dans le vélo

L’histoire du vélo est longue et parsemée d’évolutions !

Pour fabriquer aujourd’hui un vélo, qui sera compatible avec les composants de demain, il faut avoir une boule de cristal ! Les fabricants de composants ne cessent de faire évoluer les standards pour améliorer les performances des vélos, mais aussi pour inciter les consommateurs à renouveler leur matériel régulièrement.

Chez Breizh Bamboo Bike, nous sommes opposés à l’obsolescence programmée ! Nous souhaitons concevoir des vélos à l’épreuve de deux ou trois décennies. Actuellement, on peut avoir le sentiment que les vélos sont conçus pour être remplacés tous les 5 ans. Dans le haut de gamme, cela se fait par l’évolution rapide des composants et dans l’entrée de gamme par leur détérioration rapide et le coût proportionnellement élevé des réparations. En concevant des vélos “milieu de gamme”, on sélectionne des composants et des standards éprouvés. En effet, le milieu de gamme d’aujourd’hui correspond au haut de gamme d’il y a 10 ans, après un certain tri des tentatives infructueuses.

Exemple d’évolution des dérailleurs VTT Shimano :

Le VTT, un exemple de frénésie de la nouveauté :

Le VTT est apparu au États Unis dans les années 70 et s’est démocratisé dans le monde dans les années 80-90. Les roues étaient en 26 pouces (ETRTO 559). Dans les années 2000 est apparu le 29 pouces (ETRTO 622) qui correspond en fait à des roues de 28 pouces avec des gros pneus (2 pouces et plus). L’intérêt : une meilleure capacité de franchissement d’obstacles. Dans les année 2010, on est revenu vers des roues plus petites, de 27,5 pouces (ETRTO 584), qui correspond à l’ancien 650B, pour avoir un comportement plus nerveux.

Entre temps, les fatbikes sont apparus, avec des jantes 26 pouces très larges et des pneus énormes (4 pouces et plus) et plus récemment le 27,5+ avec des pneus un peu moins énormes (3 pouces et plus). Les gros pneus permettent de passer partout et peuvent faire office de suspension.

Fatbike en forêt
Exemple de fatbike

Chaque nouvelle évolution demande à revoir entièrement la géométrie du vélo et l’ensemble des composants : impossible de simplement changer les roues par exemple. Ceux qui voulaient un VTT à la pointe de la technologie ont dû en changer tous les 5/10 ans. Chez Breizh Bamboo Bike, on ne fabrique pas de VTT, pour le moment, donc on n’est moins embêté avec ça ! Mais à choisir, nous ferions du 27,5 pouces, pour profiter d’un meilleur compromis.

Plus d’infos sur veloperfo

Quels standards choisir pour des vélos qui durent ?

La douille de direction en 44 mm

Le 1 pouce est obsolète et le 1 pouce 1/8 en phase de l’être car les fourches haut de gamme imposent le pivot conique. La douille de direction en 44mm pour jeu de direction semi intégré permet d’accueillir les fourches à pivot droit d’1 pouce 1/8 mais également celles à pivot conique en utilisant une coupe externe spécialement conçue pour !

Plus d’infos sur velochannel et/ou materiel-velo

Le tube de selle en 27,2 mm

Les 2 principaux standards actuels en diamètre de tube de selle sont 27,2mm pour VTC et vélo de ville et 31,6mm pour les VTT. Ne fabriquant par de VTT, nous avons opté pour un tube de selle en 27,2mm. Par ailleurs cela permet d’utiliser des bambous plus fins.

Le boîtier de pédalier de 68mm en pas BSC

Le boîtier de pédalier est l’un des composants où il y a le plus d’expérimentations de la part des fabricants. Encore une fois, beaucoup de tentatives sur le haut de gamme, mais un standard qui reste sur le milieu de gamme : Le boîtier fileté BSC 68 ou 73mm. Encore une fois, 73mm est plutôt réservé au VTT donc chez Breizh Bamboo Bike, nous restons sur le bon vieux boîtier de pédalier 68mm en pas BSC. L’avantage est que l’on peut aussi bien équiper des pédaliers d’entrée de gamme, à axe carré que des pédaliers plus modernes à axe traversant avec roulements externes.

Plus d’infos sur velochannel et/ou materiel-velo

La “fourche” arrière pour axe de 10mm et entraxe de 130 et 135mm

Plusieurs aspects sont à prendre en compte concernant la fourche arrière : tout d’abord, le système de fixation de la roue puis son entraxe. Pour fixer la roue, on a 3 solutions : un axe fileté de 10mm et des écrous, un axe creux de 10mm muni d’un axe traversant appelé QR et enfin un unique axe traversant, apparu assez récemment. Les 2 premiers sont compatibles, tandis que les axes traversants exigent des pièces spécifiques. La technologie des axes traversants n’est pas encore stabilisée, on trouve des axes en 12, 15 et 20mm incompatibles entre eux. En parallèle, les roues faites pour des axes traversants proposent généralement des adaptateur pour QR. Breizh Bamboo Bike fait donc le choix du standard éprouvé pour axe de 10mm.

Plus d’infos sur citycle et bike-cafe

Pour ce qui est de l’entreaxe de roue arrière, avec axe de 10mm, pour les vélos de route il est de 130mm et pour les VTT, VTC, vélos de ville il est de 135mm. L’entre axe se règle assez facilement lors de la fabrication de chaque cadre. L’avantage du 135mm est qu’il est compatible avec les moyeux à vitesse intégrés Alfine et Rolhoff.

cadre e bambou en fin de fabrication
Illustration des standards choisis sur un cadre de vélo de ville

Petits bonus, les pattes arrières sont dessinées par Breizh Bamboo Bike et découpées dans un acier spécial par Toliroise à Brest. Elles incluent un support de frein à disque ainsi qu’un support pour béquille. Les dernières découpés portent même le logo de Breizh Bamboo Bike !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *